Château des Adouzes

Jean-Claude Estève
34320 Roquessels

Téléphone 04 67 90 24 11
Fax 04 67 90 12 74

Mail - Site




Les vins présentés : AOC Rouge 95 - AOC Rouge 96

cuvée de l'an 2000 - historique - terroir - encépagement - situation géographique - rendements & vinification - distinctions - caractère - élevage

Historique

Le terroir de Faugères produit des vins de qualité depuis plusieurs siècles. Au XVI° siècle les seigneurs basaient leurs impositions sur les fruits de la vigne et au XVII° siècle, un rapport cite "les vins des montagnes de Faugères d'une qualité supérieure".

Le Château des Adouzes, a été créé depuis plusieurs générations. La commercialisation a été effectuée artisanalement depuis plusieurs années. Les millésimes particulièrement remarquables (1986, 88, 89, 91,95) ont rapidement conféré à ce domaine ses lettres de noblesse.


Terroir

Les coteaux présentent de fortes pentes. Il sont très superficiellement érodés, ce qui explique la présence de nombreuses terrasses et de plantations en courbe de niveau. Ce genre de plantation a l'avantage de faciliter la mécanisation, de limiter l'érosion et de retenir l'eau.

L'Appellation Faugères présente une homogénéité assez remarquable en ce qui concerne son terroir. On peut estimer que plus de 80 % des sols appartiennent au système géologique dit des "Monts de Faugères", datés du VISEEN Schistogréseux (ère primaire). On a là des sols parmi les plus anciens de France.

Ces sols sont constitués par des argiles issues de dépôts marins de la mer primitive. Lors du plissement hercynien, ces argiles ont subi des phénomènes de compression énormes sous de fortes chaleurs. Il en a résulté les schistes que nous avons aujourd'hui.

La totalité du vignoble du Château des Adouzes est planté sur ces coteaux schisteux formés durant l'Ere Primaire (Carbonifère), à 200 ou 300 mètres d'altitude, exposition plein sud, face à la mer.


Encépagement

La totalité du domaine est planté avec des cépages nobles (Grenache, Carignan, Syrah, Mourvèdre, Cinsault), adaptés à la sécheresse du climat et aptes à tirer la quintessence des sols :

Le Carignan, cépage traditionnel du Faugères, confère la longévité et contribue à élaborer des vins bien typés. Il est vinifié égrappé afin de gommer les tanins légèrement astringents contenus dans la rafle.


La Syrah, cépage très ancien introduit par les romains, apporte l'élégance et beaucoup d'arômes très originaux. Dans les rosés, elle amène des notes fruitées et une belle couleur, dans les rouges le registre aromatique de la Syrah est plutôt floral ou bien petits fruits rouges sur-mûris. Ce cépage amène une grande finesse des tanins.
Le Grenache confère puissance et rondeur.
Le Mourvèdre est réputé pour ses tanins de très grande qualité qui garantissent au vin une excellente longévité. Il donne au vin un caractère souvent animal (cuir).
Le Cinsault apporte sa finesse, sa légèreté et des notes florales.


Situation géographique

Sur les avant-monts des Cévennes, au versant sud de la Montagne Noire, les vignes s'accrochent aux collines abruptes ou s'étalent sur des plateaux pierreux. Ses pentes rôties par le soleil, son microclimat, son unité géographique, climatique et géologique, en font un terroir bien délimité.

Située au cœur de la région Languedoc Roussillon qui borde la Méditerranée, la vigne est soumise à un climat typiquement méditerranéen, sec et doux en hiver.

Rendements & vinification

La superficie du vignoble est actuellement d'une quarantaine d'hectares. La densité de plantation est de 4 à 5 000 pieds à l'hectare.

Le travail du sol est traditionnel, l'effruitage en juin permet de limiter les rendements qui vont de 30 à 45 hl/ha suivant la qualité de vin désirée.

Vendangés manuellement à pleine maturité, les cépages nobles (Syrah, Carignan, Grenache et Mourvèdre) donnent au vin une couleur intense, rubis sombre et des arômes de fruits rouges et de garrigue.

Les rouges élaborés traditionnellement depuis de nombreuses générations demeurent la fierté du Domaine. Dès la fin des fermentations ces vins sont pressurés, débourbés, liés et filtrés jusqu'à parfaite clarification, puis conservés sous gaz inerte. Par des soutirages successifs et des soins intensifs, ces vins vont atteindre leur pleine maturité.

Les rosés sont obtenus par saignées, vinifiés à basse température (15 ou 16°).

Ces méthodes de vinification ont pour but de conserver la totalité des arômes et la saveur des fruits, d'où l'intérêt de contrôler en permanence et de maîtriser les températures de fermentation.


Dernières distinctions

Concours Général Agricole de Paris 1999 : Rouge, AOC Faugères, millésime 1997 : Médaille d'or. Rosé, AOC Faugères, millésime 1998 : Médaille d'or.

En 1998 : Rosé millésime 1997 : Médaille d'or au Concours Général Agricole de PARIS. Rouge millésime 1996 élevé en fûts de chêne : Médaille d'argent au Concours Général Agricole de PARIS et "Coup de Cœur" Guide Hachette 1999 (Jean-Claude Estève en a fait la Cuvée de l'An 2000).


Caractères

Les vins rouges sont des vins généreux et subtils, ronds et charpentés, où se mêlent harmonieusement cassis, cerise, réglisse et vanille. Servis à une température comprise en 16 et 18°, ils accompagneront avec bonheur les charcuteries et les viandes, mais ils vous offriront la saveur suprême de leur terroir avec du gibier.


Les vins rosés, d'un rose clair saumoné et brillant, sont très souples, fruités et parfumés car élaborés grâce à un savant dosage entre les méthodes de nos pères et celles de l'œnologie la plus moderne. Servis très frais (6 à 8°), ils sont particulièrement appréciés avec les coquillages et le poisson.
Les vins vieillis en fûts de chêne, ont un boisé fin qui ne domine pas le vin. En bouche, beaucoup de fraîcheur, de tanins fins, veloutés qui traduisent la vendange sélectionnée et la vinification soignée. Sentir rouler dans son palais les saveurs fruitées et boisées de ce vin est une expérience inoubliable. On y sent l'œuvre de la nature et du travail.

Élevage

De plus en plus de vins rouges de Faugères sont élevés en fût de chêne. Des cuvées de haute qualité sont élaborées. Une fois mis en bouteilles, ces vins rouges de Faugères peuvent être conservés en cave de 5 à 12 ans selon les millésimes. Les amateurs de cuvées plus souples préféreront les cuvées traditionnelles à boire dans les cinq ans qui suivent leur récolte. Les rosés sont de préférence à boire dans les deux années qui suivent leur mise en bouteilles, ceci afin de préserver leur caractère frais et fruité.